Les musées du Mans

Les musées du Mans

La petite histoire des musées de la ville du Mans

Récents, les musées de la ville ? Pas du tout puisque le premier a ouvert ses portes durant l’été 1799. Il occupait deux galeries de l’ancienne abbaye de la Couture. Le musée de Tessé a ensuite ouvert en 1927.
En décembre 2020, la ville annonçait une réorganisation de son offre muséale.  Dans le choix de la municipalité, il y avait l’ouverture d’un musée sur l’histoire du Mans dans l’hôtel de Tucé, rue de Vaux, et la fermeture du musée de la Reine Bérengère. Si le projet Tucé a depuis été abandonné, le site de la Reine Bérengère a fermé ses portes en janvier 2022. Il reste trois musées au Mans.

Le musée de Tessé le plus ancien.

Oct musee tesse

Ravagé par un incendie en 1871, l’évêché, aujourd’hui musée de Tessé, n’est reconstruit qu’à partir de 1873. Il reste d’ailleurs des murs de la première version. La seconde mouture du bâtiment, achevée en 1877, présente une façade plus sobre et est augmentée de l’aile de la chapelle. En 1906, l’évêché est transféré au Grabatoire où il se trouve toujours.
Pendant la guerre de 1914-18, il devient hôpital militaire. Puis il accueille les Sociétés savantes et sert de cadre, en 1923, à une grande exposition d’art rétrospectif qui lui ouvre un nouvel horizon. Tessé sera un musée. L’inauguration a lieu le 14 juillet 1927. On y trouve alors des tableaux, quelques armes et pièces archéologiques et les collections d’histoire naturelle du musée du Mans. Beaucoup de pièces autrefois présentées dans la préfecture. Les sculptures sont installées en extérieur, autour du miroir d’eau sur lequel des générations d’enfants feront voguer leurs petits bateaux.

Pendant la seconde Guerre mondiale, les œuvres d’art des musées français sont mises à l’abri. Tessé n’échappe pas à la règle. La plupart des pièces sont transférées dès le mois de septembre 1939 aux châteaux de Sourches, à Coulans-sur-Gée et à Buffard, propriété du conservateur Paul Cordonnier, à Guécélard. Les œuvres reviendront en juin 1945.
Désormais, la réorganisation des musées du Mans doit apporter à Tessé des agrandissements pour un meilleur accueil des publics, davantage d’espace et une plus simple rotation des œuvres.

(Extraits article Ouest-France  27 juillet 2022)

Date de dernière mise à jour : 06/12/2023