Chantenay-Villedieu

Presbytère. Cadran vertical, peint sur enduit, daté de 1681. (Photos P. Deciron 1996)

M chantenay villedieu 1

 

En très mauvais état, il sera refait par un artisan-peintre local.

 

Il faut dire que ce cadran était implanté sur une ancienne auberge-café et que la mémoire collective avait raison : la devise "on n'est pas forcé de rester altérés" se lit encore au bas du cadran...

M chantenay villedieu 2

Date de dernière mise à jour : 09/04/2020