Aubigny

Aubigny – Cadran Leret

Rh aubugny 1

 

Le hasard m’a fait connaître ce cadran, je m’y suis intéressé en encourageant ses propriétaires dans leur démarche de mise en valeur de l’objet.

 

Mon intervention se situe au niveau du style métallique manquant, l’ardoise se présentant seule ci-dessus. Rien de particulier du point de vue gnomonique, remarquant seulement deux traits de midi conduisant à la largeur de son arête-hypoténuse de 12 mm.

 

 

 

Nous avons adopté une forme classique robuste avec un pied assez long afin de garder durablement les positions angulaires.

Rh aubigny 2Rh aubigny 3Rh aubigny 4

 Nous voyons sur la 1ère photo les deux gabarits en carton, le premier à gauche, étant le projet à faire valider par le client, à droite celui qui a servi à la découpe de la plaque intérieure (au centre).
Sur la 2ème photo : à gauche le faux-style en carton, au centre l’arrête du style, la plaque qui en sera le corps, et une petite base épaisse qui sera usinée dans la masse et comporte deux renforts pour la stabilité (3ème photo).

Rh aubigny 5Les trois pièces de laiton seront ensuite brasées à l’argent,
pour ne fairRh aubigny 6e qu’une : 
le style, pris ici dans l’étau.

Les brasures sont nettoyées à la lime, puis l’ensemble est toilé à la toile émeri jusqu’à l’obtention d’un métal parfaitement lisse. Enfin l’objet est terminé à la patine cirée du plus bel effet.

Les propriétaires avaient au préalable fait réaliser par un marbrier du Mans un petit ensemble en  granit Tilleul Sina, comportant 1 plateau de 60 de diamètre épaisseur 8, 1 colonne 30 X 30 hauteur 50, avec 1 socle de hauteur 16.
La très belle réalisation du style en laiton avait été confiée par les propriétaires aux Ateliers Forge et Bronze du Mans, et le support en granit aux Etablissements Duluard, marbrier du Mans également.

Rh aubigny 7

 

Ce cadran est revenu sur son domaine par une très belle journée de soleil le 14 avril 2014, profitant évidemment d’une « fenêtre » durant laquelle l’équation du temps était presque nulle.

 

NB : Norbert Leret, propriétaire du domaine au XIXe siècle,
               fut maire du Mans du 22 au 30 août 1830.

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Date de dernière mise à jour : 16/04/2020