Prévelles

Église de Prévelles

Rh prevelles 1

Photos P. Deciron 2002

Dans le Journal le Maine Libre on pouvait lire sous la plume de Jacques Guichard, PATRIMOINE :

« Madame Meunier, présidente de l’association pour le patrimoine de Prévelles, imagine de recréer un cadran solaire sur un mur de l’église. Antan il y en avait bien un. Pour la réalisation elle fait appel au potier Philippe Ménard, précieux artiste qui renoue avec le goût des siècles antérieurs pour l’ornementation de ses pièces de terres cuites, dont atelier et domicile sont à une lieue, à Saint- Denis. La pertinence de la chose, elle, sera confiée à Paul Deciron, vice-président de l’Association pour la mise en valeur du petit patrimoine Sarthois. »
La position de l’ancien cadran solaire était différente de celle que nous avons adoptée pour le nouveau. À tout le moins si nous acceptons les traces qui en subsistent actuellement et la mention qui en est faite par l’érudit Paul Cordonnier-Détrie.
    Rh prevelles 2

 L’analyse des heures indiquées par l’ancien cadran ne pouvaient indiquer que quelques heures de l’après-midi. En revanche ce cadran pouvait « donner » l’heure du midi-vrai, ce qui était l’essentiel !

 Et maintenant ?

« L’œuvre de Philippe Ménard est installée sur une façade sud dont la déclinaison est acceptable. On peut dire que la table regarde légèrement vers l’est et que l’éventail des heures tracées est un choix de l’artiste ».

Cadran vertical en terre-cuite

 Dans cette création  on pourra associer Mme Meunier, M. Philippe Ménard, l’employé municipal, qui m’a aidé pour la mesure de la déclinaison, ainsi que M. Doleux pour la réalisation du style avec sa pointe en forme de flèche.

 

 

 

Haut de page

Date de dernière mise à jour : 16/04/2020